Quiet

Quiet

Le mot anglais « quiet » signifie calme, silence, espace de retrait. Dans la pièce d’Arkadi Zaides, ce calme est avant tout une zone de sécurité, où, le temps d’une représentation, peuvent sortir les démons des conflits et toute leur irrationalité.
Pensé comme une réponse à la violence et au sentiment de méfiance toujours plus croissant entre Israéliens et Palestiniens, Quiet invite quatre danseurs, deux Israéliens et deux Palestiniens, à occuper sans risque cette zone d’expression. Sans risque, mais pas sans conséquences. Car Quiet est fait d’extrêmes tensions. C’est un paysage qui montre les manières dont chaque interprète a incorporé l’agression, la compassion, la confusion au cœur de sa vie intime et sociale sur les territoires du conflit. Dans un climat politique qui laisse peu de place à la réflexion, le chorégraphe et danseur israélien Arkadi Zaides réinterprète avec Quiet une de ces plus fameuses pièces, créée en 2010, qui dit à quel point il est encore nécessaire de rechercher des espaces de répit, où les tensions s’expriment et où la confiance progressivement se construit.

Licence n°1-1095787 / 2-1095788 / 3-1095789
1. Evénements
2. Tarification
3. Paiement